BASKET PEPINSTER

jeudi, 16 mai 2019 20:14

Il fallait y être !

Écrit par Loïc D. || Publié dans R1 Hommes
Il fallait y être ! Photo : Sébastien Francot

Les amateurs de basket présents ce mercredi soir pour la deuxième manche ne l’auront certainement pas regretté.

C’est une foule impressionnante, et jamais vue lors d’un match de Régionale qui a souhaité vivre un rendez-vous qui marquera les esprits à n’en pas douter. À l’instar de ce que peut déjà évoquer la salle Jean Simon pour les moins jeunes spectateurs.

Une série de playoffs se joue aussi sur l’aspect tactique. Par rapport au match 1, le coach Mossay intronisait donc Habsch dans son cinq de départ. Une des interrogations portait sur Jordan Maucourant. Sorti du match aller suite à un coup dans la nuque samedi dernier, il a pu tenir son rang. Mieux, il rassurait tout le monde en convertissant sa première tentative. Dans ce premier acte, c’est un Collégien qui va pourtant crever l’écran. L’expérimenté Arnaud Cordonnier comptabilise déjà 13 unités et deux passes décisives, ce qui l’impliquait dans 19 des 23 points de son équipe. Les Verviétois prennent le match en mains sur un 0-12 bien tassé (9-16 5e).

Dans le camp pepin, une fois le premier temps-mort et l’orage passés, on se montre également adroit avec pas moins de quatre triples dont le denier au buzzer du quart-temps via Thélen (20-23). Si défensivement, ces premières minutes ont été à nouveau compliquées, il y aura une nette progression sur le reste de la partie. C’est ainsi que sur les quatre minutes qui précédent le repos, les locaux n’encaissent qu’un seul shoot de plein jeu (après avoir compté un déficit de -7 à 25-32). Cela leur permet surtout, via des paniers de Maucourant (2 x 3) et Halkin, de reprendre le lead à 36-35. Les Bleus n'avaient plus mené dans cette partie depuis le 9-5 de départ.

Et comme pour venir confirmer que notre équipe a pu tirer les leçons de la rencontre de samedi dernier, c’est par un très gros pressing que nos couleurs ont repris la rencontre avec deux gros contre de Snakers et Chikhaoui notamment. Les Pepins gagnent aussi la bataille du rebond. Les débats sont très rudes, les troupes pepines ont la bonne attitude. Et pourtant, les locaux ne seront pas immédiatement récompensés de leurs efforts. En cause deux bombes toutes droites venues des mains de Gerrarts.

Les deux formations se rendent coup pour coup. Chez les Noirs et Jaunes, c’est Gaëtan Hertay et Fred Delsaute qui trouvent des solutions malgré la maladresse de ce dernier sur la ligne des lancers. Dans le chef des visités, c’est Jordan Maucourant qui se montre présent au scoring ou à la passe décisive pour ses partenaires. À la demi-heure, et sous une chaleur grimpante et toujours plus suffocante, bien malin celui qui pouvait deviner le camp qui émergerait (57-54).

Concentrés, les Hoëgnards entame les dix minutes finales par le bon bout. Halkin plante un gros shoot à distance avant de servir son capitaine Jérôme Thélen qui met le Hall Jean Simon à ébullition (65-57). Deblond effectue un immense travail pour fermer les portes à SFX Saint-Michel ! Toutefois Perrin, omniprésent dans tous les secteurs du jeu, tente de réagir (65-61). C’est le moment choisi par Mourad Chikhaoui pour faire parler sa puissance dans la peinture ou encore son touché de balle avec la planche, qui lui est si cher.

Alors que Delsaute tente, tant bien que mal, de maintenir son équipe à flot avec un tir primé en première intention (69-66), c’est Kevin Snakers en véritable gâchette silencieuse qui scelle l’issue de cette partie à 120 secondes du terme (74-66). La suite, ce sont des ultimes possessions hachées par les coups de sifflets. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela aura duré tant il y aura eu du déchet dans ce domaine chez les deux finalistes.

Quoi qu’il en soit, le plus important pour notre club, c’est l’obtention de cette belle. Nous ne pouvions d’ailleurs qu’espérer cela pour que cette fête entre voisins soit une magnifique propagande pour le basket.

Ce mercredi soir, VOO Basket Pepinster s’est donné les moyens d’y croire... Il reste au minimum 40 minutes pour décrocher le graal !

Plus que jamais « We Are Pepinster » !

 

VOO Basket Pepinster - SFX St-Michel Verviers : 80-70

20-23, 16-12, 21-19, 23-16

Halkin 5, Thélen 5, Maucourant 18, Agapit 5, Chikhaoui 15, Deblond 3, Habsch 1, Snakers 11, Nyssen 18

Media

© 2019 RBC Pepinster
Joomla Templates by JoomZilla.com
Back to Top