BASKET PEPINSTER

samedi, 22 décembre 2018 14:13

Bon pour le moral !

Écrit par Loïc D. || Publié dans R1 Hommes

Comme un ouf de soulagement dans les rangs pepins vendredi soir. Les Hoëgnards ont évité le célèbre "quatre à la suite" cher à Julien Lepers.

Soucieux de bien démarrer et de se mettre en confiance, les Bleus font circuler le cuir de mains en mains. Et la patience est récompensée puisque l’axe meneurs-pivots fonctionne très bien. Deblond distribue les caviars vers Habsch et Nyssen. Les locaux émergent d’une courte tête (21-18) à l’issue des dix minutes initiales.

Sur l’ensemble de la première période, les débats furent équilibrés. En délicatesse ces dernières semaines, Maxime Halkin retrouve sa patte offensive au meilleur moment pour aider les siens à rejoindre le vestiaire sur une stricte égalité, 35 partout. Une contribution salutaire alors que les rotations étaient minimalistes pour ce dernier rendez-vous de l’année.

Les deux formations sont déterminées à l’emporter. Preuve en est, juste avant le repos, Jérôme Thelen s’offrait un petit plaisir personnel en contrant Ju Lemaire. La défense sera d’ailleurs gage d’un troisième quart temps de qualité de notre équipe. 10, c’est le maigre capital points que les Grenouilles visiteuses parviendront à inscrire. À 56-45, nombreux étaient ceux qui pensaient les Pepins filer vers un succès qui les fuyait depuis trois rencontres.

Mais c’était sans compter sur les vieux démons qui ressurgissent. Les Pepins vont rester muets durant plusieurs minutes, n’inscrivant que cinq unités en huit minutes. Dans la salle tout le monde commence à entrevoir le pire lorsque les Verts et Blancs reprennent l’avantage à 61-62.

La tension à son paroxysme, les Pepins peuvent compter sur un James Deblond imperturbable pour inscrire trois lancers qui sortiront nos adversaires, et leur coach, du match.

Les hommes de Pascal Mossay ont une nouvelle fois joué avec le feu. Si le score de 70 à 65 aurait aussi pu s’inverser, battre le BC Cointe était presque une question de survie pour rester dans le sillage du peloton de tête, mais aussi et surtout ne pas s’enliser un peu plus dans la spirale négative.

2018 se termine donc sur un boost moral. La trêve va aussi faire du bien à des organismes mis à forte contribution. Le matricule 46 pourra également retrouver ses blessés qui viendront regonfler le noyau.

 

VOO Basket Pepinster - Cointe BC Liège : 70-65
21-18, 14-17, 21-10, 14-20

Halkin 12, Rossinfosse 2, Thélen 2, Maucourant 19, Deblond 7, Habsch 4, Snakers 4, Nyssen 20

© 2019 RBC Pepinster
Joomla Templates by JoomZilla.com
Back to Top