BASKET PEPINSTER

lundi, 03 décembre 2018 20:03

Celle-là, les gars et le public la voulaient!

Écrit par Loïc D. || Publié dans R1 Hommes

Quoi de plus motivant que d’affronter le leader du championnat avec l’appui d’une salle pleine à craquer?

Une assistance de plus de 350 personnes prêtes à aider un staff et son équipe à faire trébucher le Royal Nivelles Basket-Ball pour la première fois. Voici le type de recette parfaite pour vivre 40 minutes de basket intense un dimanche après-midi au Hall Jean Simon.

Ce choc, c’était un combat, aussi bien physique que tactique! Les preuves étaient là: la meilleure défense (Pepinster), opposée à la deuxième meilleure attaque de la série (Nivellois). Ensuite, dans le plan de match, puisque le coach Mossay optait pour un cinq de départ de "castards" où l’on retrouvait Chikhaoui, Nyssen et Habsch pour rivaliser avec les forces en présence coté visiteur.

C'est toutefois Agapit et Deblond qui allumeront la mèche avec un tir à distance chacun pour faire 6-2 après 80 secondes. À 13-6 à la 5e, on croit les Pepins lancés grâce aux trois paniers signés Nyssen. Pourtant, les Bleus vont dérailler durant plusieurs minutes. Nivelles prendra ainsi les commandes à 16-17 (11e). Par la suite, le duel s’intensifie: l’engagement pour arracher les rebonds et multiplier les stops défensifs est davantage à mettre en exergue que le marquoir qui peine à décoller. Le score est de 26-29 à la pause.

Au retour des vestiaires, les visités retrouvent de l’efficacité offensive. Snakers par deux fois et Maucourant permettent aux leurs de créer pour la première fois un écart significatif à 42-34. Nivelles, malgré les nombreux essais de l’entraîneur, semble avoir perdu le fil. En témoigne cette interception, et ce shoot plein de hargne du capitaine Jérôme Thélen pour prendre l’ascendant psychologique avant d’aborder le dernier acte (52-42).
Notons surtout que dans les chiffres de ce quart-temps, le Matricule 46 a su conserver sa solide pression, le tout en parvenant à scorer autant que sur l’ensemble de la première période.

+15, c’est l’avance maximal qu’offrira Philippe Agapit à huit minutes du terme. On pense alors l’équipe pepine sur une voie royale, mais c’était sans compter sur le sursaut d’orgueil des Nivellois qui se rapprochent à -6 (64-58) à 2’40” du terme. Malgré du déchet sur la ligne, Pepinster assure en défense et grâce à sa victoire 73-65, relance le suspens en Régionale 1.

Au-delà de l’aspect sportif, cette rencontre servira de preuve pour affirmer que le club a la chance de voir évoluer dans son équipe des garçons avec des valeurs et une mentalité fidèle à son identité.

Nombreux étaient les supporters de longue date à quitter les tribunes avec un large sourire. Certains n’hésitaient même pas à évoquer l’atmosphère de cette partie comme d’une ferveur comparable à celle des glorieuses années de "la salle du bas". Ceci, et les "Merci Pepin" entonnés en chœur démontrent une fois de plus que l’Esprit pepin et la passion envers notre club restera toujours unique et inégalable! Et ça c’est aussi grâce à ce genre de prestations!

VOO Basket Pepinster - Royal Nivelles Basket-Ball : 73-65
16-13, 10-16, 26-13, 21-23

Halkin 1, Rossinfosse 0, Francot 0, Thélen 4, Maucourant 8, Agapit 13, Chikhaoui 11, Deblond 5, Habsch 4, Snakers 11, Nyssen 16

 

Photos : Yvonne Beckers

© 2018 RBC Pepinster
Joomla Templates by JoomZilla.com
Back to Top