BASKET PEPINSTER

dimanche, 16 septembre 2018 21:46

Pepinster émerge au caractère!

Écrit par Loïc D. || Publié dans R1 Hommes

Nous le savions avant la rencontre, notre équipe de R1 Hommes allait connaître un premier test avec la réception de Waterloo, qui entend jouer les premiers rôles de la série.

Les dix premières minutes confirment que pour l’emporter il serait nécessaire d’aller au charbon. Après avoir fixé la marque à 8-5, Snakers écope de sa deuxième pénalité, très vite imité par Nyssen. Les changements rapides et forcés déstabilisent la machine pepine. Le Matricule 46 se voit finalement distancé 11-17.

À la peine dans le un-contre-un, le groupe pepin s’affaire à mettre en place une défense de zone. Et cela paie puisque les débats s’équilibrent. C’est Pepinster qui est devant à la pause, d’une courte tête, grâce à des tentatives extérieures (32-29).

Au retour des vestiaires les hommes de Pascal Mossay sont bousculés. La formation visiteuse profite des moindres petites failles de notre équipe. Entre oublis défensifs et rebonds abandonnés, c’est fort logiquement que notre adversaire du jour mène au score à l’aube du dernier acte. Le retard est toutefois mineur, -2 (47-49) et tout pouvait encore se produire.

Et les premières minutes de ce dernier quart ont de quoi rassurer. Les stops défensifs s’enchaînent et les locaux reprennent l’avantage à 52-49 pour ne plus le lâcher. On notera que les intérieurs se seront illustrés dans cette fin de partie. Chikhaoui profite de sa vitesse et de ses dribbles pour transpercer la raquette adverse tandis que Julémont s’impose sous le cercle pour offrir à ses coéquipiers des secondes chances d’alimenter le marquoir.

C’est finalement Mourad Chikhaoui, encore lui, qui assurera le succès des siens d’abord grâce à un block shoot qui fit lever les foules et ensuite avec un tir longue distance qui viendra miner les espoirs adverses.

L’écart de onze unités (74-63) est peut-être flatteur au vu de la physionomie du match tant les Bleus ont dû batailler jusque dans les derniers instants pour garantir leur victoire. Celle-ci, le groupe la doit aussi à sa force collective et à sa sérénité dans les moments charnières.
Ce succès est aussi précieux car il permettra aux Pepins de se déplacer à Saint-Michel (vendredi 20h30) en ayant fait le plein de confiance.

VOO Basket Pepinster - Royal Waterloo Basket : 74-63
11-17, 32-29, 47-49, 74-63

Halkin 2, Rossinfosse 4, Thélen 2, Maucourant 14, Agapit 9, Chikhaoui 11, Habsch 0, Snakers 13, Nyssen 13, Julémont 6

 

Photos : Yvonne Beckers

© 2018 RBC Pepinster
Joomla Templates by JoomZilla.com
Back to Top