BASKET PEPINSTER

lundi, 10 décembre 2018 19:16

Une victoire autoritaire

Écrit par Thomas B. || Publié dans R1 Dames

Merci à Thomas Bodson pour ce résumé.

Ce que je peux d'ores et déjà dire c'est que cette rencontre aura été un succès pour les snipers : 16 shoots à 3 pts réussis sur les 40 minutes de jeu : sacrée précision !

Les filles de Jean-Luc Cornia recevaient ce samedi la team de Jean-François Hannesse pour un derby qui s’annonçait pétillant. Deux équipes proches en milieu de tableau avec des ambitions communes, réaliser une superbe saison. Les gradins étaient bien remplis pour ce choc du ballon orange et le corps arbitral pouvait ainsi lancer les festivités.

Alors que dans ce cas de rencontre, il arrive très souvent d’assister à un round d’observation entre les deux formations, ce que l’on peut retenir comme enseignement ici est que le tempo était en place dès le début des premières secondes. Un rythme assez relevé avec une précision dans les shoots très remarquable des deux côtés. Tantôt la capitaine locale envoyait la balle dans le cercle avec une aisance déconcertante, tantôt les Allblacks donnaient à leur tour la réponse à cet exercice. Emilie Hertay enfilait 2 shoots longue distance dans les 5 premières minutes permettant aux visiteuses de mener à la marque : 9-13 à la 5e. Malheureusement pour elles, un petit passage à vide offensif (jouant par moment dans la précipitation) donnait la possibilité à Nina Crélot d’étendre toute sa classe pour envoyer ses couleurs à plus 3 au premier quart : 19-16.

Puisque les artilleuses semblaient annoncer un concours de shoots à 3 pts, c’était ensuite au tour d’Amandine Henrard de s’illustrer et cette dernière redorait le blason noir pour repasser devant (19-21 à la 12e). Le match était d’un bon niveau avec de l’envie derrière, des systèmes bien encrés en attaque et une réussite aux tirs lointains : Nina (encore elle) se libérait encore un peu plus, minutes après minutes : 32-27 à 3 minutes du break. Alors qu’Alleur commençait à perdre pied, Elise Vanaubel inscrivait son 6e point obligeant le T1 adverse à stopper l’hémorragie : 34-27. Quelque chose était tout simplement entrain de se dessiner… 41-33 au repos.

Le 3e volet du match était peu moins spectaculaire en apport "points" mais remporté une 3e fois encore par les locales (qui sont parvenues à avoir la mainmise sur chaque quart finalement…). Seules 22 unités scorées : 13 à 9. Ceci amenait dès lors un écart de 12 points avant la dernière ligne droite : 54-42.

Une dernière ligne droite totalement à sens unique, Maureen Poussart parvenait à débloquer enfin son compteur points et sortait de l’ombre mais les noires allaient devoir faire face à un second réveil d'une Elise évoluant à 1 cran supérieur... Les locales dominaient des deux bouts du terrain les Liégeoises, fatiguées et sans ressource. Les seuls coups d’éclats offensifs d’Alleur venaient des mains d’Emilie qui finira son game avec 14 points sous les yeux de ses frères assez déçus : Yoann Hertay et Gaetan Hertay. Le Dernier quart appartenait ainsi à Vanaubel qui, dans une confiance folle, se trouvait dans tout les bons coups alors que les noires étaient au plus mal. Apport points, travail rude derrière et assists pour ses coéquipières, Vanaubel signait finalement 24 unités et se rapprochait à 6 points de la sniper et MVP de l’aprem : Nina Crelot (5 bombes) et 30 points SVPL. Bravo toutefois à Céline Werpin pour sa combativité derrière, une joueuse qui ne lâche rien. Score final sans appel : 82 à 56, très sévère…

VOO Basket Pepinster - BC Alleur : 82-56

 

Photos: Freddy Hauglustaine

© 2019 RBC Pepinster
Joomla Templates by JoomZilla.com
Back to Top